Stockhölm

1er octobre 2020

Nous arrivons sur Stockhölm pour l’heure du déjeuner… enfin c’est ce qui était prévu. J’avais trouvé une aire de camping-car dans la ville à 15min en vélo des principales attractions. Nous l’avions déjà expérimenté sur Göteborg et c’était top.

Mais on a vite déchanté… La 1ère aire était très difficile à trouver avec un chemin très chaotique pour le camping-car (chemin étroit et plein de trous). Après avoir perdu 30min à la trouver, nous avons découvert qu’elle était fermée. On tente alors la 2ème aire à 15min de là. Cette dernière est finalement blindée quand on arrive. On s’oriente au final sur une grande aire à 12km au sud-est de Stockhölm. Après 1h de bouchon, un peu de stress de la conduite en ville en camping-car, nous arrivons dans cette aire près d’un grand lac FastenBadet à 16h !! Nous déjeunons à 17h mais bon en tour du monde on n’a vraiment plus d’horaires 🙂

Ce fut un mal pour un bien. L’aire est grande et calme.

Le lendemain, Stockhölm nous voilà ! et comme le temps est de la partie, nous décidons de nous y rendre à vélo : 45min selon Google Maps, mais plutôt 1h15 avec un petit Malo.

Nous visitons la vieille ville, riche en commerces, dur dur de ne pas céder. En 2 magasins, nous dépassons déjà notre budget journalier : on a craqué sur une magnifique librairie sur le fantasy et ses dérivés (à la fois librairie, jeux de société, dérivés des films Harry Potter…) et sur un magasin viking…

Déjeuner au restaurant : Ludo, désespéré de trouver le repas suédois typique, se trompe finalement et nous finissons chez l’italien qui sert aussi les plats typiques suédois. Au moins, on faisait plaisir aux enfants avec les pâtes et les pizzas et aux parents avec les plats suédois ! 🙂

Nous flânons le reste de l’après-midi dans les rues pavées, à la découverte des quartiers du centre : Galam Stan, Riddarholmen et Noormalm et leurs monuments : Nobelmuseet, l’église Storkyrkan et sa belle statue de Georges tuant le dragon, Kungliga Slottet, Riddarholmskyrkan avec une flèche magnifique en bronze, National museum…

Nous ne rentrons pas tard vu qu’il nous reste 1h de vélos pour atteindre le camping et que les nuits commencent à tomber vite. Nous sommes repartis vers 16h30, apparemment en même temps que tous les stockholmois rentrant de leur travail.

Le jour suivant, nous nous rendons en camping-car au nord-ouest de Stockhölm pour se garer à proximité en vélo (15 min max) des attractions du jour qui se trouve sur l’île de Djürgarden.

Nous allons au parc Skansen, un musée à ciel ouvert. Nous sommes Samedi et nous n’avions pas réalisé que c’était LE coin des sorties familiales suédoises. Nous n’avons pas vu autant de monde depuis notre arrivée en Suède, nous n’étions pas habitués… et là vive les distances de sécurité 🙂 décidément le COVID ne semble pas bien présent ici.

Le parc Skansen retrace 500 d’histoires suédoises. Il comporte un zoo, un aquarium et des multitudes de constructions montrant l’évolution des bâtiments au fil des siècles.

On déjeune sur place et oh bonheur !!! avec Ludo on prend une sorte de cornet au pain suédois avec de la viande d’élan fumé pour Ludo, une compotée de champignons pour Célou, sur une purée maison avec de la crème fouettée et de la confiture de « Cloudberries »… comment dirait-on ? c’était une tuerie :p

Pour les enfants, un bon hot-dog à la suédoise car oui des hot-dog on en trouve de partout ici pour moins de 3€ dans l’épicerie du coin.

On continue la visite de Skansen avec les rennes, les élans, les ours, l’habitat Sami…

On quitte le parc pour se balader le long du quai Strandvägen qui fait partie du quartier Östermalm, le quartier chic de la capitale.

Retour au camping-car et à notre aire près du lac de FastenBadet : nous avons la surprise le soir de rencontrer des français, une famille de baroudeurs, les Francou. Ils ont prévu un voyage de 2 an 1/2 en camping-car autour du monde. Ils ont 2 garçons qui se sont très bien entendus avec notre trio.

Le lendemain, nous repartons sur la capitale cette fois-ci en transport en commun. Le bus et le métro nous conduisent dans le centre en 1h facilement.

Nous visitons le musée Vasa : il s’agit d’un bateau vieux du 17eme siècle qui a sombré le jour de son inauguration (quelques erreurs de conception) et que l’on a retrouvé que 300 ans plus tard à 1,5km du quai. C’est le premier aussi gros et aussi vieux navire retrouvé pratiquement intact (à 95%). Il a été conservé notamment du fait du mélange de boue et d’argile dans lequel il se trouvait. Le musée décrit le navire, sa découverte, les techniques utilisées pour le remonter à la surface, sa conservation actuelle… Un musée passionnant !!

Après le musée, nous décidons de faire plus en détails le quartier Östermalm. Nous faisons une halte dans la boutique de design la plus réputée en Suède. Les tables étaient dressées comme chez mamie Simone et comme dirait Hugo « Mamie elle fait des cairns avec les assiettes »… 🙂

Retour à notre camping-car : et rebelotte nous croisons une nouvelle famille de français, la famille Salot, des lyonnais pour le coup, ils sont 4 et prévoit 1 an dans les Amériques en camping-car. Du coup nous avons fait un apéro avec les 2 familles dans la maison laissée à dispo aux campeurs.

Le lendemain, nous avons le droit à une magnifique journée ensoleillée. Le matin, nous avons pu réserver la buanderie pour laver tout notre linge. Du coup, une fois terminé à 13H, nous n’avons plus le courage de bouger. Ce sera alors une journée « farniente » et école sous les derniers rayons chauds du soleil.

Dernier jour dans la capitale : nous nous rendons au centre-ville pour visiter le musée médiéval. Ce musée s’est construit autour de ruines retrouvées lors de fouilles pour la réalisation d’un parking à destination des parlementaires. Il retrace les fouilles archéologiques et la vie de l’époque médiévale.

Nous reprenons ensuite la direction des quartiers chics pour découvrir les grandes rues aux belles enseignes. Nous visitons les halles, du même standing que les halles Paul Bocuse chez nous. Puis nous nous arrêtons pour une pause fika (la pause café suédoise) dans une boulangerie spécialiste des « Kanebulle » (brioche roulée à la cannelle). Nous marchons encore un peu jusqu’au métro (avec nos 3 gnomes, à voir les portraits) puis de retour au camping.

Il y aurait encore pleins de choses à faire dans cette ville fabuleuse mais il est temps pour nous de reprendre la route vers le nord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :