Le cercle polaire

20 octobre 2020

Nous quittons Laponie Mush avec nos amis, les francouglobetrotters, pour rejoindre Jokkmokk, la première « ville » du cercle polaire (elle a plutôt la taille d’un village…).

Nous mettons 4 heures pour faire les 80 km avec les chaînes et sur l’autoroute toute blanche où nous croisons les camions à 80km/h !!! Nous nous installons à Jokkmokk au camping « Artic Camp Jokkmokk ».

Nous espérons trouver nos pneus cloutés à Jokkmokk pour pouvoir poursuivre notre voyage. Finalement les prix des pneus proposés à Jokkmokk sont trop chers, nous préférons attendre le mardi suivant pour se rendre à Gallivare chez un autre monteur de pneus.

Nous profitons de la fin de journée pour ajuster l’aménagement du camping-car pour le Grand Froid ! Et oui nous avons constaté que les chambres des enfants étaient de vraies glacières. Ludo s’occupe de les isoler et en profite pour nous faire un petit tapis isolant dans notre salon. Au top ! nous sommes mieux parés pour le Grand FFFFFFFroiiiiiid !

Le lendemain, il neige en continue alors ce sera direction le musée sur la Laponie : encore un joli musée avec des jeux ludiques pour apprendre aux enfants. Nous faisons ensuite un tour au magasin d’artisanat Sami, qui s’avère plutôt être un magasin d’art au vue des prix 😦

Nous rentrons au camping-car, profitons d’un goûter en famille dans notre salon/salle à manger 🙂 devant Koh Lanta et ensuite repos des parents au sauna !

Le lendemain, nos amis reprennent la route vers le Sud de la Suède car ils doivent regagner la France début Novembre.

Nous passons la journée à profiter de l’environnement du camping : la nature au bord d’un lac. Ludo tente de nous préparer le repas au barbecue dehors… Les patates sont cuites ! ouf ! mais pour les saucisses faudra repasser un petit coup à la poêle 🙂 Hugo et Malo en profitent pour faire sécher leurs chaussettes !!

Après le repas, nous allons au centre de Jokkmokk pour trouver de vrais chaussettes chaudes aux enfants et aussi acheter la spécialité du coin : la viande de renne ! Nous nous rendons pour cela chez un « boucher/charcutier » que de rennes. Lla personne qui nous reçoit est un Sami. Il est adorable et nous donne de bons conseils, on a adoré la viande fumé en apéro et sautée.

Enfin rien de tel pour finir cette journée : je prépare un bon gâteau au chocolat dans la cuisine de la maison de services du camping :p

Le lendemain, le soleil brille… alors c’est le bon jour pour se promener dans la neige. Nous partons sur les pistes de ski nordique dans la forêt et près d’un lac. Cela devient un grand classique en Suède mais qu’est-ce que c’est beau ! En fin de ballade, il y a une belle cabane pour faire un feu et nous en profitons pour nous faire griller quelques chamallows.

Comme tous les vendredis, nous avons notre soirée Koh Lanta. Nous décidons de nous installer dans la maison de services pour la soirée dîner et télévision. Avec le ciel clair que nous avons ce soir-là, nous sommes au taquet sur notre application « Aurora » afin de guetter l’arrivée des aurores boréales. Petit à petit dans la soirée, les probabilités d’en voir augmentent… En attendant les fameux 40% annoncés dans 1 heure, Célou décide quand-même de pointer mon nez dehors pour voir si jamais une aurore commençait… et là ! Ohhhhhhh ! Ahhhhhhhhhhhh ! Comme on dit, l’effet wahou !! Nous avons vu les aurores danser au dessus de notre tête, un ballet féérique… Hugo nous a même improvisé sa danse des aurores.

Le lendemain, nous attendons de rencontrer une nouvelle famille de grands baroudeurs, les Tamzingues, une famille suisse avec 2 enfants partis pour 2 ans autour de l’Europe. Nous passons une journée tranquille riche en échanges et en partages (et en jeux pour les enfants). Nous traquons encore les aurores le soir, car le ciel étoilé est magnifique mais les aurores n’auront pas la même intensité que la veille.

Dimanche 25 octobre, jour particulier : Célou fête ses 40 ans.

Nous avons décidé de partir en randonnée avec nuit en refuge dans le parc Muddus pour marquer le coup. A priori tout indique que le refuge aura de la place et le nécessaire pour nous coucher, mais on se prépare au cas où à faire la randonnée A/R si jamais ça ne se passe pas comme prévu. Pour nous, c’est un peu l’aventure !

Nous partons pour 7 km de marche dans la neige au milieu de la forêt. Pour tout avouer, le paysage ne varie pas trop et marcher dans la neige n’est pas évident… Du coup les 7 km nous ont paru bien longs alors autant dire qu’intérieurement on espérait tous que la nuit en refuge ça allait le faire 🙂 Juste avant l’arrivée au refuge, on a un magnifique point de vue sur la chute Muddusfallet qui tombe de 60m dans la vallée.

Enfin nous arrivons au refuge… Ouf il y a tout ce qu’il faut : lits, électricité, poêle et bois pour se chauffer, de la neige à proximité à défaut de trouver le point d’eau pour avoir de l’eau pour la soirée. Il fait 3°C quand nous entrons dans le chalet, il nous faudra 2 petites heures pour réchauffer jusqu’à 18°C, de quoi passer une bonne nuit. Célou a la surprise de recevoir quelques vidéos surprise pour son anniversaire de sa famille et de ses conscrits. Elle se fait tirer 40 fois les oreilles par Hugo et nous trinquons tous ensemble à la neige fondue !

Nous nous réveillons après une bonne nuit au milieu de nulle part. Il a plu au petit matin rendant la neige mouillée et glissante, le chemin du retour va être plus difficile que la veille. Nous trouvons beaucoup de traces récentes d’élan à proximité du chemin de randonnée mais malheureusement nous n’arriverons pas à en approcher un…

Nous arrivons à notre camping-car pour le déjeuner. Il redémarre ouf ! Le temps de se préparer un bon repas chaud et hop on reprend la route blanche direction Gallivare. Notre monteur de pneus nous attend à 7h du matin pétantes le lendemain. Nous verrons un renne sur le bord de la route mais nous n’aurons pas le temps de le photographier… mais à défaut quelques kms plus loin, nous tomberons sur un magasin en bord de route qui vend tout et rien et nous y trouverons une belle peau de renne… (oui nous sommes un peu barbares :D)

Mardi 27 octobre 7h, nous voilà chez Euromaster pour faire installer 4 pneus cloutés. En 1h, c’est fait. Ils nous laissent les 4 pneus été sur le côté, à nous de les faire rentrer dans la soute ?!? Alors nous avions déjà dans l’idée de nous séparer du petit vélo de Malo pour pouvoir garder nos pneus. Mais au final, nous arrivons à ranger seulement 2 pneus dans la soute. Du coup, nous ferons cadeaux de 2 pneus été et un vélo enfant à Euromaster 🙂

Cette fois, nous sommes bien équipés pour remonter vers le Nord. Quel bonheur de rouler sans entendre le « tacatacatac » des chaînes qui tapent sur la carlingue. Nous partons pour Kiruna, la plus grande ville de la Laponie.

Nous nous arrêtons à Jukkasjarvi où se trouve le premier hôtel de glace construit dans le monde. Cet hôtel est éphémère et est reconstruit chaque année. Il faut compter entre 200€ et 500€ la nuit pour y dormir par -5°C… Chaque chambre est sculptée par un artiste et a son propre style. Afin de donner une idée aux touristes de cet hotel qu’elle que soit la période de l’année, ils ont construit un bâtiment ouvert 365 jours par an que l’on peut visiter. La visite vaut vraiment le détour.

Après avoir déjeuné au restaurant de l’hôtel au chaud, nous sommes allés visiter pendant près d’une heure.

La visite de l’hôtel 365 est magnifique, autant vous dire que nous avons mitraillé de photos.

Nous avons cherché notre chambre pour la nuit.

Vous y croyez ? Oh non, je crois que même si on nous l’offrait, nous n’y dormirions pas. Nous avons passé 1H dans ce magnifique hôtel à -5°C… autant vous dire que nous avons trouvé qu’il faisait chaud une fois dehors sous la neige par 0°C. Nous sommes tellement réchauffés que nous profitons des quelques luges disponibles pour s’amuser sur la neige.

Nous rentrons pour la fin de journée sur Kiruna où nous resterons dans un camping à nouveau. Avec le froid, les journées qui se raccourcissent donc moins de lumière du soleil pour notre panneau solaire, nous avons vraiment besoin d’être branché électriquement pour ne pas risquer une panne de chauffage pendant la nuit.

Le lendemain, nous nous réveillons sous la belle lumière du soleil qui brille sur la neige fraiche pour fêter les 13 ans de notre grand Hugo. Ce sera une journée tranquille à profiter du bel environnement du camping en famille en démarrant bien avec les pancakes au sirop d’érable pour le petit-déjeuner.

Après quelques batailles de boules de neige, de la luge, nous nous rentrons au chaud dans la maison de services : la maman à la cuisine pour préparer le repas préféré de Hugo (lasagnes et fondant au chocolat) et le papa défiant ses garçons au jeu « Heroes Realm ».

Nous quittons Kiruna pour rejoindre Abisko, notre dernière étape en Suède. Nous sommes encore dans le cercle Arctique mais vu la splendeur d’Abisko, nous allons lui consacrer le dernier article de la Suède.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :