Sognefjord : parmi les plus beaux fjords

29 décembre 2020

Nous quittons Bergen et faisons route sur la journée pour Eidfjord. Le lendemain, nous sommes à 2 pas des célèbres cascades de Voringfossen. Nous nous rendons au parking visiteurs. Il faut monter à travers la montagne et emprunter des tunnels en tourniquets qui passent les uns au dessus des autres. Les norvégiens sont décidément les rois des ouvrages d’art entre leurs ponts, leurs tunnels, leurs ronds-points dans les tunnels !

Nous nous garons sur le parking des visiteurs. Le site est aménagé avec de multiples passerelles vertigineuses afin d’observer les cascades sous tous les angles possibles. L’hiver, tout est fermé pour des raisons de sécurité évidentes : il suffit de voir les petites barrières de sécurité le long de la falaise et la glace que l’on retrouve sur les marches d’accès aux passerelles. Nous faisons un petit tour sans prendre de risque.

Nous montons ensuite un peu plus haut avec le camping-car pour rejoindre un autre point de vue depuis un hôtel avec des balcons surplombant le vide. Je suis la seule avec Malo à aller voir de plus près cette vue vertigineuse.

Nous décidons ensuite d’aller voir la cascade depuis le bas de la vallée. Nous trouvons une petite randonnée « facile » pour longer le ruisseau et remonter jusqu’à la cascade. Il y a pas mal d’éboulis le long du chemin et donc beaucoup de grimpettes sur les gros cailloux. Nous passons une petite passerelle de bois qui semble tenir par miracle, et continuons un peu peu loin sur les amas rocheux jusqu’à un très joli point de vue sur la cascade gelée.

Nous rejoignons la bourgade d’Eidfjord pour déjeuner rapidement au bord du fjord puis reprendre la route avant la nuit. Nous nous posons à Gudvangen le soir sur le parking du terminal du ferry qui ne fonctionne pas l’hiver, heureusement pour nous car il n’y avait pas vraiment possibilité de se poser quelque part autre à cette période. Nous sommes au pied du Naeroyfjord, réputé comme le plus beau fjord de Norvège. Il s’agit en fait d’un des bras du Sognefjord, le plus long fjord de Norvège, il rentre en effet sur plus de 200km dans les terres.

Dans mon plan initial, j’avais prévu d’aller jusqu’à Bakka, le village le plus enfoncé dans le Naeroyfjord. Mais au vue de la route, qui ne ressemblait pas vraiment à une route large et goudronnée de nuit, nous avons préféré jouer la prudence. Nous avons bien fait car le lendemain nous découvrons qu’il y a un tunnel à sens unique à passer, et des alertes concernant des éboulis récurrents… Nous décidons d’en faire quand même un petit bout à pied en reprenant l’ancienne route avant la construction de ce fameux tunnel. Nous faisons une très jolie ballade le long du fjord pour nous mettre en jambes de bon matin.

Gudvangen est également connu pour son village viking et son grand marché de viking du mois de juillet. Mais une fois de plus, nous ne jouerons pas les vikings, l’hiver cette attraction est fermée.

Nous nous rendons ensuite au point de vue de Steganstein : il s’agit d’une sorte de passerelle surplombant le vide et offrant un panorama splendide sur le Sognefjord. Nous vérifions que nous pouvons bien prendre cette route, nos amis les petits pois nous l’ayant conseillé. La route est apparemment bien ouverte sur ce tronçon. Elle est fermée pour l’hiver juste après le point de vue. Pour emprunter la route, nous traversons le village de Aurland puis nous suivons une route de montagne. La route devient vite de plus en plus étroite, impossible de croiser, impossible de faire de demi-tour… Il n’y a pas de parapets de protection ! Ludo commence à serrer les fesses pour monter notre engin jusqu’au point de vue, il peste de colère de s’être mis dans cette galère. J’emmène pas bien large non plus. Et le comble, c’est que les derniers 500m sont verglacés avec une pente à 10% ! Autant dire que Ludo s’est garé, m’a ordonné de vite faire mes photos et de redescendre aussi sec « sur la terre ferme » si j’ose dire pour faire redescendre vite fait l’adrénaline.

Heureusement, la descente n’est pas aussi effrayante que la montée. On se demande bien comment nos amis sont arrivés à passer avec leur gros engin sans transpirer à grosses gouttes 🙂

Après un déjeuner salvateur, nous reprenons la route. Nous devons emprunter le plus long tunnel routier d’Europe : 24 km !!!! Encore un sacré ouvrage d’art ! Autant vous dire que la traversée parait très longue, d’autant que Ludo après toutes ses émotions m’a laissé le volant…

Nous faisons un stop à Borgund pour voir l’une de ces célèbres églises en bois debout, que l’on retrouve beaucoup dans le sud de la Norvège.

Nous sommes le soir du 31 décembre, pour ce dernier jour de l’année, nous nous rendons dans la plus grande station de ski norvégienne. Bizarrement après quelques dizaines de kms seulement après Borgund, nous nous retrouvons très vite dans des paysages tout blancs de neige et en quantité. Nous arrivons sur Hemsedal en fin de journée vers 18H. Nous nous installons sur le parking en haut des pistes presque seuls au monde. Bon c’était avant que 2 campins-cars se collent à nous alors qu’il y avait de quoi se mettre tous à 50m les uns des autres…

Enfin voilà nous sommes prêts pour fêter la nouvelle année. A suivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :