Perchés à 2500M d’altitude à Bogota

12 mars 2021

Nous arrivons au petit matin dans la capitale colombienne après un long voyage depuis la Namibie (pour plus de détails, lire l’article ici). Après une petite pause à l’auberge de jeunesse, nous décidons de sortir déjeuner dans un restaurant typique colombien « La Puerta Falsa » : la fameuse soupe avec pommes de terre, poulet, champignon et maïs… Malo et moi ferons finalement demi-tour, car mon petit homme était tout barbouillé après ces 50 heures de voyage. Tout le monde rentre après le déjeuner et un tour rapide dans le centre-ville. Nous ne manquerons pas une petite sieste dans l’après-midi, puis Ludo et moi ressortirons nous acheter 2/3 slips et chaussettes et un tee-shirt pour tenir le temps que Turkish Airlines retrouve nos bagages :p

Ce soir-là nous préférons dîner rapidement à l’auberge : petite photo pour faire croire à nos amis Les 5 couleurs primaires avec qui nous revenons de Namibie que nous pétons la forme encore le soir à 19h 🙂 A 20 heures, tout le monde était bel et bien couché !

Le lendemain, nous partons pour une petite visite de la ville avec nos amis Et pourquoi pas aller voir ailleurs ?. Nous flânons dans les rues animés de Bogota. Ici chaque rue a son métier de prédilection : ainsi nous découvrons la rue des bijoutiers, celle des couturiers et vendeurs de tissus, celle des magasins d’électronique… Plus nous avançons plus nous nous enfonçons dans l’authentique vie colombienne. Nous nous perdons dans un énorme marché, « pas très covid friendly » même si tout le monde porte très bien son masque ici. On est collés les uns aux autres entre les étals et les marcheurs comme dans un métro parisien à l’heure de pointe. Nous nous essayons à la food street. Nous n’avons pas spécialement faim mais plutôt une envie irrépressible de tout goûter… le besoin de combler un certain manque de gourmandises depuis la Namibie 🙂

Après le marché, nous nous dirigeons au musée Botéro. Il s’agit d’un musée d’art situé dans le quartier de La Candelaria, le centre historique et culturel de Bogota. Il contient une collection de nombreuses œuvres données à la Colombie par l’artiste Fernando Botero avec l’intention de diffuser les arts et la culture dans son pays natal. L’exposition est vraiment belle, et on y retrouve d’autres grands artistes comme Dali, Picasso, Degas… Malo s’amuse à imiter les statues du musée. Si vous lui demandez ce qu’il en a retenu : « c’est un monsieur qui peint des gens gros et nus ! ».

Après le musée, nous allons déjeuner dans un excellent restaurant mexicain tenu par un français qui est heureux de discuter avec nous. Nous nous régalons entre tacos, fajitas, tortillas, guacamole… Nous terminons notre journée dans le quartier de la Candelaria, réputé pour son street art. Nous nous plaisons à nous perdre dans les petites ruelles, à découvrir au détour d’une rue un nouveau mur peint, à baigner dans l’animation de ce quartier très vivant. Nous goûtons à la spécialité locale, la Chicha, une sorte de jus de fruit fermenté plutôt acide…

Le soir, nous nous retrouvons avec nos amis Les 5 couleurs primaires et Et pourquoi pas aller voir ailleurs ? pour dîner ensemble dans notre auberge.

Le lendemain matin, nous prenons un peu de temps pour se poser, attendre le retour de nos bagages (et oui la compagnie les a retrouvé ! ouf !) et faire l’école aux enfants. Nous partons en ville en fin de matinée. Nous explorons les quartiers aux alentours puis nous arrêtons déjeuner dans un restaurant colombien avant de rejoindre le musée de l’or. Nous n’avions pas réservé pour le musée, c’est dimanche et il est gratuit. Mais nos amis nous ont filé le tuyau de patienter quand-même devant la porte au cas où certaines personnes ayant réservé ne se présentent pas. Nous avons attendu 40 minutes et nous avons pu entrer. Et cela valait vraiment le coup d’attendre. Il dispose de très belles collections d’objets en or, principalement en héritage des tribus préhispaniques. Nos yeux ont brillé pendant deux bonnes heures de visite :). Nous rentrons ensuite à notre auberge où nous avons rendez-vous avec la famille Huit pieds sur terre qui est arrivé la veille en Colombie. Nous avons passé un très beau moment à échanger sur nos voyages et partager les bons plans car cette famille est en Amérique du Sud depuis plusieurs mois.

Le lendemain, le temps semble tourner en notre faveur. Ah oui, parce que j’ai un peu oublié de vous dire qu’ici il fait froid !!! et surtout humide !!! Autant vous dire que c’est vraiment le choc thermique avec la Namibie. Enfin ce matin, on voit un rayon de soleil alors nous en profitons et filons au téléphérique du Montserrate afin de voir Bogota depuis les 3100m d’altitude de cette montagne. La vue est magnifique de là-haut. Nous avouons, un peu feignasses, nous avons pris l’aller-retour en téléphérique plutôt que de marcher.

Nous rentrons à notre hotel après avoir mangé sur le pouce quelques empanadas. Nous quittons Bogota cet après-midi pour prendre la route vers le nord. Je vous passe le départ un peu chaotique, croyant qu’on pouvait se rendre à notre destination en taxi, désillusion mais heureusement notre auberge nous a aidé à rectifier le tir sur le fil… Nous finissons par partir dans 2 taxis séparés pour rejoindre la gare des bus à 1h au nord de la ville. De là, nous prenons le bon bus en direction de Villa De Leyva. C’est parti pour 4 heures de route sinueuse en direction du nord !

A suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :