Nos derniers jours au Pérou

18 juillet 2021

Nous partons de Cusco après 32 jours dimanche en fin de journée par un bus de nuit pour rejoindre la capitale Lima. Nous en avons pour 22 heures de transport, un record de notre voyage ! Le bus quitte Cusco vers 17h, le soleil est en train de se coucher. Il faut nuit a 18h. A priori notre bus ne s’arrête pas avant demain matin 11h… Ce n’est pas vraiment ce qui était prévu. On pensait avoir un stop pour acheter quelque chose pour le dîner… Faudra tenir avec nos 10 petits pains !

Finalement tout le monde s’endort assez tôt, les sièges sont plutôt confortables. On se réveille vers les 6h du matin avec la lumière du jour et là changement de décor complet. Nous roulons désormais dans une région désertique. Nous sommes sur une route sinueuse au bord du ravin, plutôt impressionnant !
Puis nous traversons la région d’Ica et de ses dunes de sable. On se croirait revenus en Namibie.


Le bus fait donc sa pause à 11h. Tout est prévu pour que les voyageurs achètent leur déjeuner, ce qu’on fait vu qu’on n’a presque pas mangé depuis la veille à 17h. Puis nous reprenons la route et arrivons à Lima sur les 15h pour une fois à l’heure, denrée rare en Amérique du Sud.

Nous allons nous installer à notre hôtel dans le quartier Miraflores, recommandé pour ses restos et sa vie. Nous sortons ensuite à la recherche d’une boulangerie française à 30min de marche mais qu’est-ce ce qu’on ne ferait pas pour retrouver le goût du pain au chocolat. Puis nous rentrons nous reposer à l’hôtel, il nous fait récupérer de notre long voyage nocturne. Nous ressortons seulement pour manger un kebab. Nous nous couchons tôt.

Le lendemain, la date de notre départ approchant, nous nous rendons dans un laboratoire faire notre test PCR pour la prochaine destination. Nous sommes un peu inquiets de ressortir positif vu que nous avons eu le covid il y a un mois  c’est plausible… Finalement la dame nous demande si c’est pour le voyage et si nous avons des symptômes, bien-sûr que non ! Du coup on a le droit à un examen comme en Namibie : aller/retour éclair dans une narine ! Et bing nous sommes tous les 5 négatif ! Ouf !
Ensuite nous partons faire les courses pour le déjeuner des enfants qui vont rester à l’hôtel pendant que nous allons au restaurant Le Central.

Pourquoi abandonner vos enfants me direz-vous ? Il s’agit en fait du 6eme restaurant au monde. Pour goûter un gastro, les enfants attendront encore un peu de temps… Nous avons rendez-vous à 12h. On laisse nos enfants avec les instructions : repas, école, film et nous partons à notre restaurant en amoureux.

Le restaurant a un style très épuré déjà de l’extérieur. Quand nous entrons, il y a une grand table en granit dans l’entrée creusée d’une multitude de demi sphères contenant tous les produits du Pérou : épices, graines, tubercules… Produits que l’on retrouve dans la cuisine.

Puis on nous installe à notre table. Nous retrouvons le style épuré et l’ambiance minérale recherchée. Notre table est en pierre avec des emplacements creusés à même la table pour poser les assiettes de présentation. Tout est servi dans de la poterie, la terre cuite. Les colonnes de la pièce sont des troncs d’arbre. Tout rappelle la nature et sa pureté.


Deux menus sont proposés : un classique et un spécial du moment décliné l’un comme l’autre en 11 ou 14 plats. Nous décidons de prendre le menu classique par lequel le chef s’est fait connaître mondialement et en 11 plats, pour une fois nous sommes raisonnables.


Il est très difficile de vous détailler ce que nous avons mangé tellement c’est différent des grandes tables de chez nous. Je vais cependant essayer de vous décrire l’esprit de ce repas. Le chef a souhaité mettre en valeur son pays et ses produits à travers sa cuisine. Ainsi chaque plat correspond à un écosystème péruvien : il porte le nom de cet écosystème et utilise que des ingrédients de cet écosystème dans l’assiette.

Nous suivons alors les altitudes et les climats à travers notre dégustation. C’est très intéressant, les goûts et les textures sont multiples. On retrouve notamment les ceviches qui font la renommée de la cuisine péruvienne (il s’agit de poissons ou produits de la mer marinés dans du citron) et les nombreuses variétés de pommes de terre (ils en ont plus de 3000 au Pérou).

Enfin sur les desserts, le chef s’amuse énormément sur les textures, en particulier pour son assiette autour du cacao.


Nous avons passé un agréable moment pleins de d’étonnement et d’émerveillement.
Nous rentrons à pied à notre hôtel en longeant la baie de Lima pour une promenade digestive.

Nous retrouvons nos enfants qui ont bien respecté toutes nos instructions. Nous ressortons en famille visiter un peu le quartier et puis nous faisons dîner les enfants. Ce soir, on se fait un petit film en famille avant de se coucher.

Le lendemain, nous avons une grosse journée. Nous rendons la chambre à 11h et laissons nos bagages à la consigne. Nous partons visiter le centre historique. Nous avons un long trajet en bus pour le rejoindre. Les quartiers traversés ne font pas rêver… Nous ne trouvons aucun charme à cette ville et le temps n’aide pas. Il faut bien gris et apparemment ça dure toute la saison d’hiver… Une fois dans le centre, il y a quelques jolis bâtiments mais globalement les rues sont sales, tristes, les bâtiments font laisser à l’abandon pour certains… En une heure on a déjà fait le tour. On décide de se rendre au marché central car on adore cette ambiance. Puis nous allons déjeuner dans le quartier chinois juste à côté. Après le repas, nous traversons des quartiers très animés où chaque rue est organisé par type de commerces : la rue de l’informatique, la rue des vêtements, la rue du bricolage… C’est vraiment typique de l’Amérique du Sud, on se demande comment ils gèrent la concurrence en vendant tous la même chose à côté les uns des autres… On en profite pour chercher un magasin qui vend des pièces de drone, ludo a cassé ses hélices au Pérou mais on fait chou blanc. Puis on rentre vers 17h dans le quartier de notre hôtel mais nous avons encore 3h à tuer avant de récupérer nos bagages et filer à l’aéroport. Alors nous squattons un petit café où nous faisons des parties de « trou du cul » en sirotant nos cocktails, puis on mange au fast food pour faire plaisir aux enfants avant de quitter Lima.

Nous arrivons à l’aéroport vers 20h30. Nous passons les contrôles sans encombres. A 21h, nous attendons notre vol pour notre future destination mais un peu de patience nous ne décollons qu’à 1h du matin !!

A suivre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :